Nous sommes bien arrivés aux Pays- Bas , je vous en dirai plus dès que la connexion sera meilleur!. Pour tout dire on subit un "couac "de Vodafone qui tarde à nous installer la fibre et donc je parasite la Wi fi de nos charmants voisins , avec leur accord of course.

 

Via mon FB perso une amie m'a transférée un article de Magic Maman qui je l'avoue m'a bien fait sourire. Ceci étant , ne le trouvant pas assez complet j'ai ajouté quelques commentaires purements persos.

http://www.magicmaman.com/,les-avantages-insoupconnes-a-avoir-2-ou-3-enfants,3405644.asp?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1472042844

 

Voici mon complément;


- le recyclage des vêtements et jouets .
- ne pas se sentir honteuse de " goûter à 16h" .
-attendre encore quelques années ( pas trop quand même ) pour ne plus payer de Baby Sitter.

-faire d'une simple sortie au ciné un truc de ouf , vu le prix des places.

-s'enerver UNE fois , cela calme les autres (généralement).

-faire un tri par le vide régulier dans les chambres quand on ne peut plus poser le pied sans marcher sur une paire de chaussures de Barbie, ou s'enfoncer un Lego.

-arrêter de repasser ; bah oui ils bougent tellement qu'ils se froissent eux mêmes.

- limiter les contorsions quand il faut jouer avec eux aux petites voitures , ils sont des grands frères et soeurs pour cela maintenant.

-ne plus avoir ds restes tellement ils devorent, ou mieux ils terminent l'assiette de celui qui rechigne le plat.

-regarder avant eux tous les films avant de les valider ou pas.

........J'en oublie .....


Mais retour de médaille ;


- entendre leur chamailleries incessantes.


- se taper plus d'une heure de devoir chaque soir sans les pulvériser .


- être perçus comme des fous alliés d'en avoir autant.

- difficile de les pourrir quand vous les entendez dire un gros mot car très souvent il provient de votre bouche.

-subir le partage des "maladies ".

- ne jamais fléchir ( perso j'ai déjà craqué devant eux tellement ils etaient odieux et aucune honte à avoir).

-avoir un petit retard SI on n'a pas anticipé la sortie.

-se méfier de l'absence de bruit;

.....J'en oublie.....

 

Les âges des miens ; 8, quasi 7, 5 , 2 ans et demi , .....et le prochain pour février ...........

 

 

 

 Rester à la maison pour certains est un sacrifice, pour d'autres une joie, pour d'autres encore "c'est naturel".

J'ai travaillé avant d'avoir des enfants, j'ai travaillé quand j'en avais 2, puis je me suis mise en congé parental.

Non pas pour avoir la joie et la primeur d'être présente à toutes les étapes de leur développement (pipo pipo ) non mais parce que mis bout à bout les frais de garde, palier à l'absence d'un mari partit souvent et longtemps,être loin de la famille qui pourrait éventuellment nous aider.....Nous avons fait ce choix .

Choix que parfois je regrette surtout en vacances mais c'est une situation provisoire.

Ne pensez pas que je n'aime pas mes enfants mais ils sont comme les autres , donc parfois infectes, et je n'ai d'échappatoire que l"ecole.

 

Donc je lance le décompte de la reprise ;

 

J-7

-

Aude